Ande KELLER

Américain, Ande Keller vit et sculpte dans le hameau d’Hauterive dans le Sud-Ouest de la France.

Né en 1960 dans une ville rurale du nord Michigan, Ande a grandi dans une ferme équestre, entouré de chevaux, de rivières et de collines boisées au bord des Grands Lacs.

A la fin des années 70, il fait l’apprentissage du métier de potier-céramiste à Charlevoix auprès de Laurie Murray.

Peu après, il intègre l’atelier du sculpteur Todd Warner à Bay Shore, tout d’abord comme apprenti, puis directeur de production, sculpteur et potier en chef jusqu’en 1983.
Plus tard, il change de medium et devient chef de production de l’atelier d’art Northern Lights à Boyne City où il travaille la marquetterie et stratification de bois exotique.

Vivant en France depuis 2014, il décide de s’investir pleinement dans la scupture en argile.

La majeure partie de ses oeuvres est influencée par sa passion des grands espaces et de l’univers animalier ainsi que par son sens de l’observation, teinté de fantaisie, d’humour et d’ironie.

D’autres pièces cependant invitent davantage à la réflexion. “Ce que je cherche avant tout,” dit-il, “c’est provoquer une réaction chez ceux qui observent mes oeuvres. J’ai alors le sentiment d’avoir atteint mon but.”

Il a participé  à des expositions en son nom, dans le Michigan et en Normandie.

Américain, Ande Keller vit et sculpte dans le hameau d’Hauterive dans le Sud-Ouest de la France.

Né en 1960 dans une ville rurale du nord Michigan, Ande a grandi dans une ferme équestre, entouré de chevaux, de rivières et de collines boisées au bord des Grands Lacs.

A la fin des années 70, il fait l’apprentissage du métier de potier-céramiste à Charlevoix auprès de Laurie Murray.

Peu après, il intègre l’atelier du sculpteur Todd Warner à Bay Shore, tout d’abord comme apprenti, puis directeur de production, sculpteur et potier en chef jusqu’en 1983.
Plus tard, il change de medium et devient chef de production de l’atelier d’art Northern Lights à Boyne City où il travaille la marquetterie et stratification de bois exotique.

Vivant en France depuis 2014, il décide de s’investir pleinement dans la scupture en argile.

La majeure partie de ses oeuvres est influencée par sa passion des grands espaces et de l’univers animalier ainsi que par son sens de l’observation, teinté de fantaisie, d’humour et d’ironie.

D’autres pièces cependant invitent davantage à la réflexion. “Ce que je cherche avant tout,” dit-il, “c’est provoquer une réaction chez ceux qui observent mes oeuvres. J’ai alors le sentiment d’avoir atteint mon but.”

Il a participé  à des expositions en son nom, dans le Michigan et en Normandie.

PHOTOOUVERTURE.jpg-98

Ande KELLER

Américain, Ande Keller vit et sculpte dans le hameau d’Hauterive dans le Sud-Ouest de la France.

Né en 1960 dans une ville rurale du nord Michigan, Ande a grandi dans une ferme équestre, entouré de chevaux, de rivières et de collines boisées au bord des Grands Lacs.

A la fin des années 70, il fait l’apprentissage du métier de potier-céramiste à Charlevoix auprès de Laurie Murray.

Peu après, il intègre l’atelier du sculpteur Todd Warner à Bay Shore, tout d’abord comme apprenti, puis directeur de production, sculpteur et potier en chef jusqu’en 1983.
Plus tard, il change de medium et devient chef de production de l’atelier d’art Northern Lights à Boyne City où il travaille la marquetterie et stratification de bois exotique.

Vivant en France depuis 2014, il décide de s’investir pleinement dans la scupture en argile.

La majeure partie de ses oeuvres est influencée par sa passion des grands espaces et de l’univers animalier ainsi que par son sens de l’observation, teinté de fantaisie, d’humour et d’ironie.

D’autres pièces cependant invitent davantage à la réflexion. “Ce que je cherche avant tout,” dit-il, “c’est provoquer une réaction chez ceux qui observent mes oeuvres. J’ai alors le sentiment d’avoir atteint mon but.”

Il a participé  à des expositions en son nom, dans le Michigan et en Normandie.